Logo du Carrefour d’action bénévole du Haut St-Maurice

Sécurité alimentaire : lancement de la Centrale alimentaire de La Tuque

Publié le 5 octobre 2018


La concertation en sécurité alimentaire a mis en place la Centrale alimentaire de La Tuque qui est un lieu centralisé pour les organismes oeuvrant dans ce domaine dans le Haut Saint-Maurice. Le déploiement du Programme de récupération dans les supermarchés (PRS) est un levier important dans l’actualisation de la formule de la distribution alimentaire.

Qu’est-ce que le PRS ?

Ce programme découle d’une entente nationale entre les Banques alimentaires du Québec et les grandes bannières en alimentation. Depuis 2015, Moisson Mauricie / Centre du Québec applique cette entente en récupérant les denrées dans les marchés d’alimentation participants. Grâce à un partenariat entre la Centrale alimentaire de La Tuque et Moisson Mauricie / Centre du Québec, les organisations locales bénéficient de la nourriture recueillie par la Centrale alimentaire de La Tuque auprès de nos marchands locaux.

L’implantation de la récupération dans les épiceries demande le respect des exigences des bannières. Les épiciers ainsi que la Centrale alimentaire de La Tuque ont reçu une formation qui traite, notamment, du contrôle de la qualité. Le PRS permet de réduire la quantité de nourriture propre à la consommation envoyée à l’enfouissement et contribue ainsi à lutter contre le gaspillage alimentaire. Ce programme est très motivant pour les directions et les employés des supermarchés. En effet, ils savent que leurs actions ont un impact direct sur la communauté : contribuer à aider les personnes de chez eux qui sont dans le besoin. C’est pour cette raison que la concertation en sécurité alimentaire met en place un système centralisé de cueillette et de tri des denrées destinées à la distribution en aide alimentaire. Le PRS répond à un besoin commun en approvisionnement des organismes.

Le cheminement de la concertation en sécurité alimentaire

La concertation en sécurité alimentaire découlant du comité de développement social existe depuis 2008. On y retrouve 10 organismes qui ont comme objectif d’assurer une offre alimentaire aux gens dans le besoin, en optimisant les ressources disponibles, tout en respectant les missions respectives.

Plusieurs ententes ont existé depuis la création de la concertation afin de pallier les interruptions de services pendant la période estivale. Les organismes collaborent depuis 10 ans à des intensités différentes selon les besoins et les opportunités. Le travail de réflexion qui s’est produit au cours des dernières années au sein de la concertation permet aujourd’hui le lancement de la Centrale alimentaire de La Tuque. Une entente de collaboration vient encadrer cette initiative ; les signataires sont :

  • Le Carrefour d’action bénévole du Haut Saint-Maurice (qui est le fiduciaire)
  • Le Centre de bénévolat
  • Le Comité de la Guignolée
  • Le Groupe d’entraide Facile d’Accès
  • Le Centre d’amitié Autochtone de La Tuque
  • Le Carrefour Emploi du Haut Saint-Maurice
  • Le Comité de défenses des droits sociaux
  • Les Travailleurs de rue de La Tuque
  • La Ressource Parents-Ailes
  • La Tuque en forme et en santé

Ce projet est soutenu financièrement par Centraide, le réseau local de services (RLS) de santé et bien-être du Haut Saint-Maurice et la Ville de La Tuque.

Il est à noter que la concertation est aussi soutenue dans sa démarche par les organisatrices communautaires du CIUSSS MCQ, Centre de services du Haut Saint-Maurice et par Moisson Mauricie / Centre du Québec. La concertation locale est membre de la table régionale en sécurité alimentaire qui est coordonnée par les Consortiums en développement social de la Mauricie. Ainsi, la démarche locale profite d’un partage de connaissances, de réseautage, de l’échange sur les bonnes pratiques, la documentation et l’information sur la sécurité alimentaire.

La Centrale alimentaire de La Tuque

La Centrale Alimentaire de La Tuque est :

  • Un lieu central de cueillette et de tri des denrées provenant du PRS, de Moisson Mauricie / Centre du Québec ou de toute autre source d’approvisionnement en alimentation ;
  • Un lieu d’approvisionnement pour les organismes qui offrent des activités en aide alimentaire ;
  • Un lieu de distribution alimentaire aux utilisateurs aux deux semaines ;
  • Un lieu de dépannage occasionnel aux utilisateurs ;
  • Un lieu de mise en action des bénévoles et des participants à l’action ;
  • Un lieu d’éducation populaire en ce qui a trait à la saine alimentation.

La concertation locale souhaite la création d’un milieu de vie unique comme référence à la population et lieu centralisé pour assurer la pérennité du continuum en sécurité alimentaire.

Nouvelle formule de distribution alimentaire

La fréquence des distributions alimentaires est passée d’une à deux fois par mois. La quantité et la variété des aliments sont en fonction des denrées recueillies dans les supermarchés et auprès de Moisson Mauricie / Centre du Québec.

L’équipe a bénéficié du soutien de “Se nourrir, agir et se développer”, dont Moisson Mauricie / Centre du Québec est mandataire, afin de développer les outils de travail et les mécanismes pour assurer la distribution équitable et permettant le moins de gaspillage alimentaire, tout en créant des occasions pour des participants d’acquérir des compétences.

La Centrale alimentaire de La Tuque est en opération depuis le 19 juin dernier, au 803 Castelneau à raison de trois jours par semaine, les mardis, mercredis et jeudis. Une personne qui a besoin d’aide alimentaire ou qui voudrait faire un don de denrées, ou en argent peut communiquer par téléphone au 819-680-2124.

Les membres de la concertation en sécurité alimentaire sont fiers de la mise en place d’une forme plus accessible de l’offre en aide alimentaire à la population de La Tuque. Ce projet est très rassembleur et répond à de nombreux objectifs des organismes partenaires.

Patricia St-Arnaud, superviseuse de la Centrale alimentaire de La Tuque
.(Le JavaScript doit être activé pour voir cette adresse de courriel)
819-676-8951, poste 2

Guy Laliberté, directeur du CABHSM
.(Le JavaScript doit être activé pour voir cette adresse de courriel)
819-676-8951, poste 3

Formulaire de commentaire




(ne sera pas publié sur le site)












  

Retourner au haut de la page